Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de hopla
  • Le blog de hopla
  • : Hopla ? Os plat. Au plat. O plats. Hop là ... je ne sais pas encore. Le saura t-on un jour ? En attendant bonne visite ...
  • Contact
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 14:31

joiedevivre"Si aujourd'hui nous ne sommes pas joyeux,
Quel jour devrons nous attendre pour l'être ?"
Qu'est-ce que j'en sais moi, demain, après demain, à la st glinglin.
Mais je suis con aussi, ce n'est pas une devinette, c'est en fait un truc pour faire réfléchir.
Doucement les neurones, pas tous en même temps !
C'est daté du second siècle avant que Jésus crie et c'est made in China. Déjà !
Quand à l'auteur eh bien il faut croire que tout le monde s'en fout.

Bon voilà méditez. Je ne vais pas non plus vous faire le boulot.
C'est pour vous après tout.

Je plaisante.
Ceci étant j'aime bien ces sortes d'aphorismes frappés au coin d'un bon sens qui m'apparait parfois comme un paradis perdu.
Il n'y a que les enfants et les vieillards pour encore être joyeux sans rien attendre. Se contenter de ce qu'il y a et de ce qui est.
A force de superflu on ne sait plus ce que sont les fondamentaux.
Un toit, à bouffer, de l'eau chaude, des fringues propres. C'est suffisant à un humain.
Ceux qui n'ont pas ça seront peut-être enclins à attendre un peu de régler deux trois trucs avant d'être joyeux.
Mais la majorité d'entre nous avons ces choses et bien plus encore.
Malgré cela nous passons une bonne partie de notre temps à être mal heureux quel qu'en soit la forme.
Toujours il nous manque un truc ou un autre. L'expression de notre joie subordonnée à la satisfaction de nos désirs.
Et quand on a pas ce qu'on veut on fait la gueule à la vie, à soi, aux autres.
C'est une espèce qui s'aigrit assez rapidement l'humain.
Le rabat-joie c'est gris ! Ah ah !

philosphe.jpgJ'ai tout à fait conscience qu'il n'y a pas là de quoi casser trois pattes à une saucisse.
D'un autre côté reconnaissez qu'on ne vit pas dans une société très joyeuse.
Pour voir des gens content il faut regarder la télé. Ils sont toujours rutilants de joie de vivre dans la petite fenêtre.
Ce n'est pas pour médire mais je me demande si la télé serait autant animée que cela si on instituait un contrôle anti dopage chez les animateurs, les comédiens, cette grande famille des artistes en général. Toute cette joie, ce contentement, cet enthousiasme permanent, cet amour de tout et tout le monde, c'est inquiétant quand même. Comment ils font  hein ?
Je m'égare ...
N'empêche que c'est dégueulasse et c'est là une nouvelle injustice. Au prix du gramme de coke je pense en effet que nous allons être nombreux à continuer de tirer la gueule.

D'un autre côté c'est peut-être un avenir possible. La dope je veux dire. Puisqu'on ne peut pas changer les choses modifions la perception que nous en avons.
On aurait simplement à prendre chaque matin une petite pilule bleue. Ensuite tout irait bien.
Un premier bénéfice pour notre société serait par exemple qu'on pourrait rapidement repasser des 35 aux 60 heures. Très rapidement  aussi  reconsidérer le droit aux congés payés. Fondamentalement il n'y a pas de raisons que le patron paye les vacances de ses employés. Si ceux-ci souhaitent s'absenter quelques jours qu'ils le fassent à leurs frais qui ne devront pas oublier de compter les pénalités d'absence à leur poste de travail. Les vacances pourraient d'ailleurs aussi devenir un motif injustifié d'absence. Il ne serait évidement plus question de droit de grève et les syndicats seraient rendus illégaux. Si on veut rester objectif on ne peux pas disconvenir du caractère subversif de ces organisations.
Mais on vivrait ça très bien, ce serait trop cool, tout ça serait formidable et on s'aimerait tous les uns les autres. Il nous faudrait seulement ne pas oublier d'avaler la pilule chaque matin.

A part ça il était question de joie. Vous voyez ou ça mène la coke hein !
En résumé soyons un peu plus joyeux et tout ira bien
Tsoin tsoin.

 

Tableau de Delauney : Rythme, joie de vivre

Partager cet article

Repost 0
Published by hopla
commenter cet article

commentaires