Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de hopla
  • Le blog de hopla
  • : Hopla ? Os plat. Au plat. O plats. Hop là ... je ne sais pas encore. Le saura t-on un jour ? En attendant bonne visite ...
  • Contact
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 21:23

decapitation.jpgMoi j'ai vu mourir jour après jour les poissons rouges de mon fils.
Témoin de leurs derniers râles muets au fond de leur bocal pas très tropical.
Ce n'est pas une expérience très marrante.
J'ai appris ce matin que j'aurais pu les euthanasier et ainsi abréger leur inutile agonie.
Un peu par hasard j'ai visité un forum d'aquariophilie qui évoque avec précisions les modalités pratiques de l'opération. On y apprend que plonger ses petits amis dans de l'eau gelée ou bouillante n'est plus un procédé recommandé. On préfère aujourd'hui la décapitation ou l'anesthésie à base d'huile essentielle de clous de girofle.
Il est précisé que l'étêtage de votre ami à écailles doit s'exécuter d'un seul et unique coup de hachoir. Sur un poisson rouge l'exercice ne doit pas être à la réflexion si évident. Du cou au ventre il n'y a en effet pas loin et on risque de le couper en deux tout simplement.
Je n'ai pas osé demandé sur ce forum si ça changeait quelque chose ?
Je n'ai pas non plus d'aquariophiles dans mes relations.
Mais à parcourir cette page les mœurs de ces gens me paraissent étranges. Il y en a par exemple un qui suggère à ceux qui auront choisi de noyer leur copain en fin de vie  dans une décoction à base de clous de girofle d'ensuite le disséquer.
Je n'y avais pas pensé figurez vous.

En fait je cherchais des infos sur l'euthanasie avant de croiser ce forum qui m'aura fait constater qu'au moins chez les poissons le débat sur cette question est beaucoup plus avancé que chez les humains.
On puise le positif ou on peut !

Nous on avance pas à cause de cette histoire de respect de la vie.
Respecter la vie sans avoir la moindre considération pour les êtres qui vont avec n'a pas de sens.
En cette seconde ou j'écris il y a des hommes et des femmes qui n'en ont plus rien à faire de la vie.
Cela ne les concerne plus. C'est pour eux fini, ripé, plié et ils ont seulement envie que cela cesse.
Comment alors parler de respect de la vie si leur demande de délivrance est refusée ?
Ce n'est pas parce qu'on est pas mort qu'on est pour autant vivant. Autrement que biologiquement je veux dire.

Le respect de la vie dans la bouche de François Fillon a des relents d'eau bénite.
Et l'eau bénite vous le savez ce n'est pas bon pour la tête.
Cela donne des vapeurs et fait croire qu'on est encore au moyen âge.

Bref, encore un truc qui m'énerve en ce moment ....

Partager cet article

Repost 0
Published by hopla
commenter cet article

commentaires

tartie 28/01/2011 10:00


un bon coup de cuiller en bois derriere la tete, on n'en parle plus et ils ne voient pas venir


Jièm 27/01/2011 23:24


Leur refus de prendre une décision en ce sens est assez hypocrite...
L'euthanasie se pratique couramment dans les hôpitaux, même si c'est tabou. Ce que je trouve odieux, c'est que le personnel de santé se sente concerné et prenne le risque de se mettre hors-la-loi
alors que nos politiques font ressortir de vieux refrains éculés, relents chrétiens pas très rassurants...


Autre Vue 27/01/2011 21:38


vu la mémoire d'un poisson rouge, il ne sait même pas qu'il est né ... et sinon à manger c'est bon ??


acila 27/01/2011 21:28


C'est fou tout ce qu'on apprend ici. Sinon moi en zappant sur le net je suis tombée sur Eckart Tolle qui dit qu'il n'y a jamais de problème dans le moment à condition qu'il soit présent...


legrolouloup 27/01/2011 17:23


L'aquariophile? Ce n'est pas un truc cochon j'espère ?!