Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de hopla
  • Le blog de hopla
  • : Hopla ? Os plat. Au plat. O plats. Hop là ... je ne sais pas encore. Le saura t-on un jour ? En attendant bonne visite ...
  • Contact
26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 13:32

prod382J’avais dis à Gilren que je participerai à son actuel logo rallye. Du moins que j’essayerai.

Je jette l’éponge.

Ce n’est  pas facile d’écrire sous la contrainte.

Cinq mots imposés :

Dribbleur, impécunieux, nonce, philatéliste et hameçon.

L’exercice consistant ensuite en la rédaction d’une histoire  ou doivent figurer ces cinq mots.

 

Easy mon Gilren, easy in the nose  et il n’y a qu’à demander.

Alors c’est l’histoire d’un ancien joueur de foot, celui qu’on appelait autrefois le dribbleur fou et qui se trouve être aujourd’hui un peu dans la dêche, un tantinet impécunieux tu vois. Et alors qu’il traine son désœuvrement  en donnant des coups de pieds dans une petite boite en fer il croise un nonce de sa connaissance.  Un copain de lycée.

Et pourquoi pas hein ? Inutile de me regarder de travers. Il y a bien des gens qui en connaissent des nonces non ? Et puis les nonces ça sort aussi parfois dehors non ? Vous  voyez qu’il n’y a donc aucune raison que ces deux là ne se croisent pas.

Les philatélistes aussi d’ailleurs ils sortent. Et il n’est pas totalement exclu qu’ils ne rencontrent pas non plus au cours de leur promenade des gens de leur connaissance.

Voyez léon, le marchand de timbres. C’est justement l’heure de sa ballade. Oh, il fait un signe du bras vers deux hommes au bout de la rue. Ne viendrait-il pas  d’apercevoir deux de ses connaissances ? Quel hasard tout de même !

Et c’est ainsi que ces trois hommes si disparates se sont retrouvés un mardi soir d'octobre devant la vitrine de chez Juju, la boutique de pêche qui proposait cette semaine là une  très intéressante promotion sur les hameçons.

 

Nos héros sauront-ils résister à l’alléchante proposition faite par Juju ?

Quelle sera la réaction des hameçons ?

Léon trouvera t-il enfin l’amour ?

Le nonce fera t-il finalement  son coming out ?

 

La suite mes amis dans notre prochain épisode ..

 

Allez zou, terminé, emballé c’est pesé.

Ah non ?

C’est pas assez ?

Un  A4, recto verso.

Comme il va le Gilren !

Plus con je peux c’est sûr mais plus long c’est … comment dire …. plus long. Voilà, c’est ça, plus long. C'est le mot que je cherchais. Plus long ça veut dire plus long et c’est justement le problème … 

 

Ou alors à la rigueur beaucoup plus long …

J’ai par exemple un court moment  eu l’idée  de quelque chose à la Indiana Jones.

Une histoire appelée Le mystère de l’hameçon maudit qui se déroule dans un port en Bretagne ou sévit  un tueur en série qui répand  la mort en accrochant ses victimes à des hameçons géants …

Intéressant non ?

Mais en posant le dernier point de suspension de la phrase précédente je me suis dit que ça n’irait pas et que la richesse de cette idée ne pourrait en vérité parvenir à s’épanouir pleinement dans le modeste A4 recto verso imposé par l’exercice.

A l'impossible nul tenu. Hopla pas plus qu'un autre.

Rien que pour l’arrivée des nonces il me faudrait au moins dix pages. Je les voyais bien débouler en hélicoptère, fracassant le ciel matinal de leurs vrombissements guerriers.  Gros plan sur le visage figé des villageois effrayés. Long traveling sur le décolleté de la boulangère dont le léger tremblement dit au lecteur toute la pesanteur de la situation. Un peu comme dans apocalypse now. Sans le napalm. Pas tout de suite du moins. Le napalm je le réserve pour le quatrième épisode, celui qui s’intitulera La revanche des Nonces.

 

Bref, c’est très vite compliqué …

 

Je plaisante mais j’ai vraiment séché à cet exercice proposé par Gilren.

En vérité je m’accommode assez mal  des contraintes. Je devrais sans doute pourtant m’y essayer plus souvent.

 

Mais ne soyez pas triste mes amis. Hopla ne renonce pas pour autant et je vous fais la promesse qu’il reviendra bien vite dans un prochain logo rallye.

 

Message à Orange.

Vous voyez ce message ? Vous le voyez bien ?

Eh bien ce message il est écrit par le  type installé là bas au fond de ce cyber café de merde qui ne sert même pas de café.

Oui, là , celui qui a une regard assassin et un couteau entre les dents. Coucou connards !

Et vous savez pourquoi il est là ce type qui est moi ? Plutôt que chez lui, au chaud, avec un bon café fumant, à se livrer peinard aux joies de l’écriture, tout entier consacré à sa jubilation créatrice du moment?

Hein bande de nases, pourquoi pensez vous qu'on prenne et paye une connexion à la maison ?

 

Pour son prochain logo rallye je propose à Gilren les mots suivants :

Orange - Massacre - tronçonneuse - ouragan - terreur

 

Partager cet article

Repost 0
Published by hopla
commenter cet article

commentaires

acila 01/11/2010 01:48


Cet article m'a parlé et m'a fait rire, aussi.


Gilren 26/10/2010 21:53


Contraint ou pas, tu sembles exceller dans l'exercice. (mon tutoiement t'est acquis) Dommage que tu ne sois pas passé par la voie officielle: envoi du texte à gilleren@free.fr (pour éviter que ça
inspire les cancres pompeurs) etje n'ai jamais exigé un A4 recto verso qui est plutôt la limite à ne pas dépasser. Mais bon! Il y a bien longtemps que j'ai repéré l'Alsacien rebelle qui n'en fait
qu'à sa tête. Qu'à cela ne tienne ! Ce texte sera publié avec celui des copines et copains qui ne seront pas très nombreux encore cette fois-ci. Et pour ce qui est de ta proposition pour le
prochain logo-rallye je vais y réfléchir. Ca pourrait en décoincer plus d'un !