Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de hopla
  • Le blog de hopla
  • : Hopla ? Os plat. Au plat. O plats. Hop là ... je ne sais pas encore. Le saura t-on un jour ? En attendant bonne visite ...
  • Contact
24 février 2012 5 24 /02 /février /2012 12:21

lepenko-copie-1.jpg

 

Je comprends tout à fait l'inconfort dans lequel se trouvait Marine Le Pen hier soir sur le plateau de l'émission « des paroles et des actes ».

Quel autre choix en effet avait-elle que de fuir la confrontation et de s'enfermer dans cette attitude infantile ?

Il n'y a en effet pas de débat possible avec Jean-Luc Mélenchon car il est le seul à ne pas se laisser bananer et embobiner par le discours de la candidate FN, le seul à mettre les pieds dans le plat et les y laisser, le seul à n'offrir aucune sorte de complaisance aux pseudos idées et arguments d'un pseudo programme, ce fatras aussi nauséeux qu'incohérent, le seul à ne pas lâcher prise, à répondre point par point, encore et encore jusqu'à ce que le vernis craque et révèle la vraie nature de cette candidate, digne fille de son père.

 

Pour débattre il faut avoir des arguments qui soutiennent ses idées. Marine Le Pen n'en a pas, et à moins de lui servir la soupe, de la laisser parler et de ne surtout pas la contredire elle est incapable, elle, son parti et son programme de tenir un seul round dans une confrontation d'idées.  Quand on ne peut poser, on impose. C'est le crédo d'un parti fasciste. Il parait qu'elle n'aime pas l'étiquette. Il n'y a que la vérité qui blesse ...

 

Merci Jean-Luc

 

Pour le plaisir, voir ou revoir Le Pen réduite au silence.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by hopla
commenter cet article

commentaires

Ln 29/02/2012 22:24


je n'aime vraiment pas Melenchon et sa façon d'agresser les journalistes, mais là, je reconnais que je découvre un type qui a des couilles .  un pur moment de bonheur cette mise au pilori de
Le Pen

Awac 25/02/2012 12:52


Et TOC ! En voilà un qui maîtrise ses émotions et reste maître de la situation. Comme il lui a fermé le claquet ! J'ai adoré !


Heu, oui... Moi, c'est Awac, j'en ai oublié les règles de politesse... je vous présente mes sincères excuses. En fait, viens de chez les Cafards et j'ai suivi le lien par l'odeur alléché. J'y ai
trouvé mon fromage et vous remercie du partage !


Vous avez un super blog sur lequel je reviendrai avec plaisir, en longeant les plinthes s'il le faut comme le feront mes visiteurs en suivant le lien laissé dans ma liste de favoris.


Bien à vous,


 


Awac

femme-2bout 25/02/2012 06:43


Avec Marine, on ne débat. Elle fait les questions et les réponses interminables, entrecoupées de: "Mais Monsieur, mais Madame, vous ne me laissez pas parler...". A la Réunion, les journalistes,
pourtant aguerris, qui l'ont eu sur un plateau, ont eu bien du mal à en placer une. 

les cafards 24/02/2012 17:57


la complaisance voire le copinage appuyé était du côté de Guaino : "je suis d'accord avec vous"  "vous avez raison" ... et on en passe !

wydryck 24/02/2012 14:30


la marine coule et mélenchon roucoule