Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de hopla
  • Le blog de hopla
  • : Hopla ? Os plat. Au plat. O plats. Hop là ... je ne sais pas encore. Le saura t-on un jour ? En attendant bonne visite ...
  • Contact
8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 09:15

dassault.jpg

Il a raison Dassault, c'est triste la décadence ...
Merci à mon fils pour sa collaboration à la séance de maquillage. 

Il est vraiment temps d’accélérer  la mise en place de  la législation sur l’euthanasie.  
Cela devient urgentissime !

Un peu de charité chrétienne quoi ! (ou de salubrité publique)
 

Moi ce qui «m'ébranle le fondement» c'est d'entendre de telles conneries.

«On veut un pays d'homos? Dans dix ans y'a plus personne, c'est stupide.» 

«Il n'y a plus de renouvellement de la population. A quoi ça rime?»

«Regardez dans l'Histoire, la Grèce, c'est une des raisons de sa décadence à l'époque. Décadence totale. C'est l'arrêt de la famille, c'est l'arrêt du développement des enfants, c'est l'arrêt de l'éducation, c'est un danger énorme pour l'ensemble de la nation, énorme.» 

La nation vous emmerde monsieur le sénateur (eh oui le machintozaure est encore sénateur), et ce qui est surtout énorme c'est la tumeur qui vous tient lieu de cerveau ...
 

Voir également Gilren sur la question : 
Non, finalement le lien est mort nous apprend Gilren. C'est un bon début :-) 

Partager cet article

Repost 0
Published by hopla
commenter cet article

commentaires

Géhèm 09/11/2012 00:03


Sur le plan formel, joli travail ! mais, humainement, je ne te reprocherais pas de lui trouver un thanatopracteur virtuose avant de le rendre à sa famille... 

Gilren 08/11/2012 16:33


Hélas ! J 'ai fait sauter l'article. Pourquoi finalement  accorder de l'intérêt à ce vieux débri fils à papa, mangeant à tous les râteliers de la raie publique et ne connaissant même
pas le prix de la baguette. Tu me diras qu'après, notre fonds de commerce risque de décliner si on se met à faire l'impasse sur les cons. Mais bon ! Au train où ça va, un de perdu, dix de
retrouvés !