Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de hopla
  • Le blog de hopla
  • : Hopla ? Os plat. Au plat. O plats. Hop là ... je ne sais pas encore. Le saura t-on un jour ? En attendant bonne visite ...
  • Contact
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 20:07
Le gouvernement français face au mur du déficit.
Là ou il y a un gouffre Le Monde voit un mur. Chacun sa vision mais ils auraient au moins pu dire une muraille !
Si on convertit la profondeur de ce gouffre en hauteur le mur dont il est question est en effet gigantesque mais je ne suis pas pour autant certain que la seule présence du gouvernement à ses pieds suffise à l'ébranler.
D'abord c'est dégoûtant et on peut très honnêtement douter de l'efficacité de la méthode.
- Roselyn, arrête avec la truelle, t'en met partout !
 
On parle ailleurs de puit sans fond.  
C'est la vision la plus pessimiste qui soit. Sans fond ce n'est quand même pas très loin de sans fin non ?
Si on en est à évoquer de telles abysses je ne vois pas pourquoi continuer de me saigner aux quatre veines pour un Etat qui ne fait que creuser une béance  qui est de toutes façons déjà sans fond !
Cela n'a pas de sens.
Si vous jetez l'argent par la fenêtre soyez assuré qu'il y aura toujours quelqu'un pour le ramasser.
Mais par le sans fond ?
C'est ou d'ailleurs ? C'est comment, c'est quoi ?
C'est étourdissant cette notion.
A moins  kilu (vive l'orthographe libre) fallut entendre "sans fond" au sens de "sans disponibilité", "sans liquidité".
C'est encore plus terrible.
A quoi peut bien servir un puit sans liquide ?
 
Finalement l'idée du mur est moins désespérante.
C'est une image également plus combative.
On peut donner plus facilement l'illusion qu'on agit.
Oh il fait beau ce matin, profitons en les amis pour aller ébranler un peu ce maudit mur du déficit.
Branle-bas de cons (bat) !
 
Tout ça pour dire quoi finalement ?
Pourquoi parle t-on encore de ces questions ?
Vous vous souvenez par exemple des 3% des critères de Maastricht ? L'europe vacillerait dans ses fondements les plus fondamentalement fondamentaux si on transgressait cette sacro sainte limite.
On est à plus de 8 % ! Vous avez senti quelque chose ?
Quelle réalité à tout ça hein citoyen ?
 
Ce qui m'a également amusé :
Dans une interview au Journal du Dimanche le premier ministre évoquait les prévisions de croissance pour l'année prochaine. Alors que les doctes la voient autour de 2% Mr Fillon préfère en garder un peu sous le pied et annonce un modeste 0,75%. Parceque il est dit-il très attaché (ça ne doit pas le serrer bien fort quand même)à la crédibilité du gouvernement et que par ailleurs il trouve indécent des prévisions aussi optimistes alors qu'il y a tant de chômeurs.
Après le puit le Fillon sans fond tout mignon. Même des états d'âmes il a.
Mais c'est bien connu, trop d'écart tue l'écart ! Pourquoi pas entre 0 et 10% ? Là il était sûr d'être dans les clous.
En vérité la croissance elle va faire comme d'habitude, ne rien demander à personne et aller là ou elle veut bien aller.
 
Allez, finissons cet inutile billet par une chanson.
Sur des images des Monty Python's Maxime le Forestier se demande à quoi tout ça peut bien servir ?


 

Partager cet article

Repost 0
Published by hopla
commenter cet article

commentaires

Tazounette 30/09/2009 08:59


Moi aussi, ça me sidère toutes ces histoires. En fait, je ne supporte pas la politique. Enfin, surtout les politiciens. C'est à celui qui nous remplira le mieux le c** de paille... Et moi la
paille, c'est bof ;o) Bref. Finalement, je ne comprends pas non plus qu'on crie au crime face à notre déficit si ça ne change rien à notre place dans le monde, à notre économie... Bref... Comment
un Etat peut être à ce point endetté ? Et que ce soit aussi transparent pour le pays ?
Quand y'a trop de gros sous en jeu, on ne peut pas comprendre, il faut une telle capacité d'abstraction !